Que savoir sur le bon de visite ?

Que savoir sur le bon de visite ?

Il est de coutume, après l’organisation d’une visite d’immeuble, de demander aux acquéreurs potentiels de signer un bon de visite par un agent immobilier. Il s’agit d’une pièce justificative visant surtout à assurer la conservation d’une trace de leur visite ou mieux une preuve du travail effectué. Retrouvez ici les éléments constitutifs ainsi que la valeur juridique d’un bon de visite. 

Bon de visite : définition et éléments constitutifs 

Considéré comme une preuve du travail réalisé, le bon de visite est un document fait par un agent immobilier ou une agence immobilière, signé par un professionnel et prouvant que votre visite a été effectuée avec ce dernier. En lisant les informations indiquées sur https://www.realcaliforniajobs.com/, vous obtiendrez plus de détails. En effet, le bon de visite est une sorte de reconnaissance de visite qui assure la protection des intérêts financiers de l’agence immobilière. 

Ce dernier est la preuve lorsque les acheteurs peu scrupuleux tentent de contourner les experts et de négocier directement avec les vendeurs. Avec le bon de visite, l’agent immobilier peut prouver que le vendeur du bien également appelé le mandat d’exécution de son travail. C’est un document qui renferme les renseignements concernant l’expert immobilier et est exigée par la société d’assurance auprès du vendeur en cas de sinistre à la découverte du bien. 

Le bon de visite est directement lié à une procuration détenue par l’agent immobilier. C’est pour cela que son numéro n’est pas répertorié. Vous trouverez dans ce document l’adresse complète de l’immeuble, les signatures de tous les acheteurs qui l’ont visité, les informations sur l’agent immobilier, le numéro de mandat. Par ailleurs, afin d’assurer votre couverture au maximum, les structures immobilières proposent aux acheteurs la signature du bon de visite en amont de la rencontre.

La valeur juridique d’un bon de visite immobilier

Le bon de visite est relié au capital détenu par le commerçant et est assuré au cas où l’un des acheteurs indélicats déciderait de passer devant l’agence et léserait le vendeur lors de la vente pour une demande de dommages et intérêts. Dans l’ordre, pour évaluer les droits de l’intermédiaire, le bon de visite doit contenir autant d’informations que possible permettant d’identifier le visiteur, le vendeur et l’intermédiaire. 

Pour faire le choix d’un agent immobilier pour la visite d’un bien immobilier, il faut prendre en compte quelques critères spécifiques. En effet, la société immobilière qui assure la présentation du bien à votre égard peut ne pas avoir le pouvoir de le vendre, et si cette dernière vous demande de signer certains documents qu’elle vous apporte, ayez à l’esprit que ceux-ci seront totalement caduques ou invalides.           

Voici tous éléments importants que vous pouvez retenir sur le bon de visite. 

Previous post État des lieux : les éléments que vous devez savoir
Next post Les options binaires : comment ça fonctionne ?

Commentaires récents

Aucun commentaire à afficher.